Changez vos habitudes ! Test du Leica M10

Leica M10

Un vrai bijou !

J’ai eu la chance d’avoir pendant quelques jours un magnifique Leica M10 flambant neuf accompagné du Leica 35mm ƒ2 asphérique. 
Moi qui suis plutôt habitué aux reflex Nikon, ici, on change de registre avec la prestigieuse marque à la pastille rouge. Avant même de prendre le boitier en main, il faut ouvrir la boîte… 
Je ne ferai pas de photo de l’unboxing mais je peux vous décrire cette expérience haut de gamme.

Unboxing: Level bijouterie.

Si vous avez déjà ouvert un produit Apple, oubliez ! Là, on est au-dessus.
Il y a premièrement un carton gris assez banal qui suggère la discrétion et protège la boîte principale. Une fois libérée, cette dernière s’ouvre comme un écrin. Les quatre côtés tombent comme les pétales d’une fleur, laissant place à des compartiments à tiroirs aimantés de très bonne facture. Tous les  accessoires ont leurs places, protégés par des petits sacs en tissu microfibre doux.
Quant au boitier, il est emballé dans une belle boîte texturée et sérigraphiée. Il est protégé des chocs par une mousse découpée aux formes du M10. 

boite Leica M10
Leica M10
leica M10

Prise en main.

Le boitier a la construction d’une Bentley. Il est plutôt lourd mais néanmoins compact. Les assemblages sont parfaits et la qualité des matériaux est irréprochable. L’objet en lui-même ne souffre d’aucun défaut.
Une fois la batterie chargée et enclenchée dans son emplacement ,on peut enfin allumer la bête. 
Les boutons sont disposés correctement et les fonctions principales tombent facilement sous les doigts. 
La roue des isos est très agréable à utiliser. Il faut tirer dessus pour la tourner, puis appuyer pour maintenir le réglage avec un petit clic métallique bien distinctif. Ce n’est pas vraiment fait pour être modifié à la volée, bien que cela soit possible avec un peu de pratique.
La deuxième roue est destinée à la vitesse d’obturation, très classique, graduée de 8s à 1/4000s avec un mode Bulb et un mode Auto.
Le déclencheur est un vrai régal à utiliser . L’allumage du boitier se fait via un petit sélecteur sous ce même bouton.
On retrouve ensuite au dos, de part et d’autre de l’écran de visualisation, les trois boutons liveview, play et menu, ainsi qu’un sélecteur en croix. 
Une roue crantée qui permet notamment de naviguer dans les menus, corriger l’exposition, etc… tombe sous le pouce.
Et c’est tout! D’ailleurs largement suffisant finalement…
À mon usage, les boutons sur la face servent plus rarement.

Une petite merveille full manuel et son viseur télémétrique.

Si la notion de viseur télémétrique vous est étrangère, je vous renvoie sur cette page du site Lense.fr qui explique très bien le principe.

Retour aux essentiels, il ne faut pas chercher l’autofocus, il n’y en a pas! La mise au point manuelle se fait sur l’objectif avec une bague très agréable à manier. Idem pour le choix de l’ouverture, on règle l’objectif et ensuite on s’occupe du déclenchement.
Avec un Leica M, on change sa philosophie de prise de vue.

Le viseur télémétrique est très agréable à l’usage, c’est plus lent qu’un autofocus mais on arrive avec un peu d’habitude à faire des photos nettes même en pleine action.

Oubliez vos habitudes pour plus de créativité !

Photographier avec ce Leica M10 demande un peu d’adaptation au début. Ce n’est pas qu’un autre boitier, c’est une autre philosophie. On revient aux bases de la photographie. Le M10 est épuré, simple, excellent, instantané et discret.
J’ai eu l’impression que chacune de mes photos avait plus de valeur (et rien à voir avec le prix de l’appareil!). Chaque déclenchement est réfléchi en amont. On se prépare mentalement et on anticipe bien plus qu’avec un reflex plus classique.
Plus on pratique, plus on gagne de l’assurance, plus la prise de vue devient intuitive.
Au final, le cerveau travaille plus, les contraintes changent et la créativité explose !

Après quelques semaines de belles expériences,  j’ai malheureusement dû abandonner ce fabuleux bijou à son nouveau propriétaire mais désormais, il y a une nouvelle ligne sur ma wishlist. 😉
Mr Leica, si tu m’entends… 

Le Leica S3 vient de sortir, je ne pourrais pas pour le moment vous proposer de test sur celui-là, mais en revanche, je prépare un petit article sur son parent, le moyen format Leica S type 007.
Restez à l’écoute 😉 

chien berger blanc qui saute
Prev Séance photo lifestyle: un jeune chien et sa maîtresse.

Leave a comment

Copyrighted Image ©VinceWLKR